Nouvelle Publication de Protection International: Focus 2014 Rapport

Depuis 2008, avec son Observatoire global FOCUS , PI s’est spécialisée dans l’investigation, la systématisation et la diffusion de bonnes pratiques et d’enseignements tirés dans le domaine des politiques publiques et des instruments légaux pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme.

Outre le suivi permanent de plusieurs pays d’Amérique latine, d’Afrique et d’Asie où ce type de politiques publiques a soit été adopté, soit se trouve en cours d’élaboration, PI met l’accent dans cette nouvelle édition de Focus sur le regain d’intérêt pour l’adoption d’instruments légaux pour la protection des défenseurs dans une série de pays d’Amérique latine (le Honduras et le Guatemala) et d’Afrique subsaharienne (la Côte d’Ivoire, le Burundi et le Mali).

Vous pouvez parcourir et télécharger le rapport ci-dessous: 

PI souhaite également mettre en lumière la création et la publication récentes par le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme (BIDDH) de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) de lignes directrices sur la protection des défenseurs. Nous voulons d’autre part saluer le travail précieux réalisé par plusieurs organisations de la société civile latino-américaine pour amener devant les mécanismes régionaux des affaires d’assassinats de défenseurs. Leurs efforts ont permis la naissance d’une jurisprudence de la Cour interaméricaine des droits de l’homme en faveur de l’adoption de politiques publiques pour la protection des défenseurs par les États.

Et enfin, nous avons le plaisir d’inclure dans cette édition des contributions de collaborateurs externes dont l’implication et l’autorité sont reconnues internationalement sur la question des défenseurs. Au rang de ces contributions, citons la préface rédigée par Michel Forst, récemment nommé Rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des défenseurs des droits de l’homme ; une analyse des avancées en la matière au niveau du continent américain écrite par Jesús Orozco Henríquez, Président de la Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH) et Rapporteur sur les défenseurs ; une vision du continent africain sur la question par Reine Alapini Gansou, Commissaire et Rapporteur spéciale sur la situation des défenseurs pour la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) ; et enfin les contributions de représentants d’organisations de la société civile du Mexique, de Colombie et du Brésil, pays précurseurs en la matière, au sujet des défis posés à la mise en œuvre effective des politiques publiques. Nous voulons exprimer notre vive gratitude à toutes ces personnes.

Nous espérons que ce rapport retiendra l’intérêt des défenseurs, des organisations de la société civile et des gouvernements qui s’intéressent à la question de la protection des défenseurs. Notre souhait est également que ce document contribue à alimenter les débats sur l’adoption de ce type de politiques publiques dans des pays où elles n’existent pas, ainsi que sur les défis auxquels font face les autorités et les organisations de la société civile pour mettre en œuvre les politiques publiques existantes.